Conseil Municipal du 4 mars 2011, "les carrières"

Publié le par bardouville.evoluons

Le sujet le plus important n'a été évoqué qu'en fin de réunion mais nous, nous l'évoquerons en premier !

 

Mr le Maire a, tout d'abord, fait un résumé de la rencontre avec les carriers le 17 février dernier après un bref rappel de la modification du PLU en 2010 où aucune remarque n'avait été faite sur ces zones.

 

Il s'est empressé de signaler, dans un premier temps, qu'il n'y avait aucun intérêt pour la commune mais que les propriétaires seraient les grands gagnants de cette opération. Un détail d'un des conseillers municipaux a tout de même fait apparaitre une rétrocession de la part  des carriers à hauteur de 0,20 € par tonne. Cela parait peu mais il y aurait quand même plusieurs centaines de milliers de tonnes sur les 15 années d'exploitation, soit plusieurs fois 20000 €.

 

La commune a donc été saisie d'une demande de projet d'extraction et réaménagement des zones exploitées. Si vous vous rendez sur les différents sites d'exploitations, rien qu'en Seine-Maritime, vous pourrez vous rendre compte de ce que font les carriers en terme de réaménagements. Cette demande doit passer par l'avis de différents organismes :

Safer, l'Agence de l'eau, la DREAL , la DDE et le Parc Naturel des Boucles de Seine dont le président, Mr Jean-Pierre Girod, était présent à ce conseil.

Ensuite, il y aura une Déclaration d'Utilité Publique et la nomination d'un commissaire enquêteur afin de répondre aux questions des citoyens. A l'iisue de cette enquête, un avis sera donné par ce commissaire et le Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) se réunira et proposera une décision.

Le conseil municipal ne donne qu'un avis.

 

Pour bien insister, Mr le Maire fait remarquer que si ce n'est pas les carrièrres , les kartings auraient le souhait d'acheter 8,5 hectares pour faire une piste. Comme si nous devions choisir entre la peste et le cholera !

 

Quelques conseillers baissent déjà les bras mais pas tous !

 

Un petit villageois élu de cette équipe semble le dernier gaulois à vouloir se battre. Il fait quelques remarques fondées sur la belle présentation des carriers qui ressemble à une bande dessinée, s'offusque d'avoir entendu les carriers se vanter de faire du développement durable et qu'ils affirment que "le site sera plus beau après le réaménagement". Il y aurait même, dans le projet, 1 hectare réservé à la préservation de la faune et de la flore, ces messieurs sont trop bons !  Si on ajoute les remarques sur la moins value des habitations, le schéma des eaux avec le seul captage de la presqu'ile (voir l'Echo des boucles page 16) et la grande question "Combien de temps faudra-t-il ensuite pour que l'ecosystème refonctionne normalement", nous sommes tout àfait en phase avec ce conseiller municipal qui pousse un peu plus loin la réflexion.

Grâce à lui, il est créé une commission "carrières" qui se réunira pour lister toutes les questions qui restent en suspend et qui suivra le dossier qui devrait durer plus d'un an.

 

Nous aurons l'occasion d'en reparler.

 

On notera également que certains conseillers ont été choqués par le tract distribué dans les boîtes aux lettres et font remarquer que ce n'était pas signé. Les dernières élections municipales sont elles si loin que l'équipe actuelle a oublié que la liste d'opposition avait fait un résultat de +de 44% et qu'il y eut même un 2ème tour, à moins que cela soit Alzheimer.

 

Pour leur rafraichir la mémoire, il faut lire le 1er article de ce blog

et l'article du blog des élections

Publié dans Décisions communales

Commenter cet article