Conseil Municipal (la suite)

Publié le par bardouville.evoluons

betonniere

Avant les infos importantes sur les carrières nous avons eu droit à quelques informations sur les travaux de la commune.

 

Le futur ex local matériel de la salle polyvalente :

 

Bien sûr que la Mairie est obligé de suivre le moins disant et les notes d'architectes mais nous avons appris des choses vendredi soir. Les ouvriers de la Sté NBG de Barentin ne venaient travailler que le week-end "Soit" dit Mr le Maire. Ils n'avaient jamais de plans avec eux "Soit" encore une fois. "Et, excusez-moi, ils ne parlaient. pas un m......de .................", je vous laisse deviner. "J'étais même obligé de les réveiller certains matins car ils couchaient près de la cantine".

 

Donc tout ça n'est pas grave. On pourrait même croire que tout a été fait sans contrat de travail. Et Mr le Maire ne réagit que lorsque le charpentier et le couvreur aient dit qu'ils ne travailleraient pas, puisqu'il les a cités en réunion.

 

En bref, l'architecte a conseillé cette société. Le mal est fait. La société NBG a été convoqué, elle n'est pas venu. Le devis pour refaire arrive prochainement et c'est l'assurance de la société NBG qui doit payer.

Enfin....., si la société a bien une assurance.

 

Isolation et toiture dela salle polyvalente :

 

Il est prévu la réfection de la toiture avec une isolation en laine de bois et pour les murs une isolation + un bardage de couleur.

Le devis toiture s'élève à 39000 € et a été validé par le conseil. Le bardage est validé sur la partie haute seulement à hauteur de 31000 €.

 

Fuite d'eau dans la salle polyvalente :

 

La fuite est dans le sol. Un artisan ne venant toujours pas un devis a été fait par un autre vec remplacement du chauffe eau. Attente deux autres devis.

 

Réparation du mur du cimetière :

 

Suite aux périodes de gel, le mur s'est détérioré très vite. Coût de la réparation : 16206 €

 

Voirie :

 

Plusieurs devis pour refaire une bordure rue de la Cerisaie. Les devis s'échelonnent entre 5500 et 20000 €. Les descriptifs ne sont pas clairs.

La CREA finance la réfection de la ligne des hêtres et de la rue de la cerisaie. Il faut s'assurer que le tout à l'égout de la ligne des hêtres soit fait avant.

 

Etude sur le coût de l'école et des services associés :


Le coût global y compris cantine et halte garderie s'élève à 134500 € soit 34% du budget de la commune.

 

Pas de date pour le prochain conseil municipal car aucun retour de l'administration pour le budget

Publié dans Décisions communales

Commenter cet article

Dominique R 06/03/2011 15:59


Marchés Publics

A savoir: Pour les travaux d'une commune ou d'une collectivités locales ou autres les dépénses pour une année en dessous de 4000 € ne sont pas soumis à la concurence soit simplement au choix du
réqlisateurs. Entre 4000 € et 90 000 € de travaux, la mise en concurence est obligatoire soit par 3 devis ou par marchés publics. au dessus de 90 000 € le marché public contractuel est obligatoire.
Le Maître d'ouvrage est le seul responsable et acteur des travaux. Il peut se faire aider par un Maître d'oeuvre, d'un Contrôleur Technique et d'un contrôleur de sécurité protection des services.
Suite au révélation du dernier conseil municipal du 4/03/2011, le MAIRE aurait pu saisir l'Inspection du Travail pour non respect de la convention du travail et pour le non respect de la
législation de l'hygiène et sécurité. Le chantier aurait du être fermée plus rapidement avec une mise en cause par une lettre recommandée au Maitre d'oeuvre et ainsi à l'entreprise fautive pour la
résiliation de son marché publique. Le fait que lon fasse intervenir une assurance demande des délais supplémentaires soit une expertise sur les travaux, puis un rapport, peut être une contastation
de la dite entreprise voir un tribunal administrative pour clôturer le dossier. Je pense que pour monter un local de 30 m² (4 murs , un toit, de la peinture, un sol, une ouverture vers la salle
polyvalente) la procédure choisit la mairie de Bardouville est vraiment la mauvaise car à terme soit peut être dans deux ans suite au avancement du chantier, les contribuables de la commune vont
encore débourser certainement des € suppléméntaires simplement pour un petit local.

LA CARRIERE

J'aimerai simplement dire mon étonnement sur la futur installation d'une carrière sur les terrains de bardouville. J'aimerai attirer l' attention des habitants sur le fait que le PLAN LOCAL
URBANISME vient d'être établi par la municipalité avec une classification des terrains pour l'exploitation du sol par des carriers. Comment croire que M THOMAS dit DUMONT Maire de Bardouvbille n'a
pas eu des relations pendant la phase de la consultation d'utilité publique du PLU avec la société d'exploitation pour garantir de la non d'éclassification des terrains. La prise de conscience des
habitants de bardouville doit être rapide et aider le véritable Gualois de la municipalité dans son entreprise d'opposition sur l'exploitation. Pourquoi pas demandrer à la municipalité un
référendum sur la carrière et de monter dès maintement d'un collectif contre la carrière.