Le conseil municipal touche le fond

Publié le par bardouville.evoluons

Vendredi 17 mai,

3 citoyens ont assisté à un conseil municipal digne des plus grands sketches humoristiques.

Parmi les sujets évoqués, la visite de la commission de sécurité, 8 jours auparavant, qui, d'après le sommaire compte-rendu, ont fait "un certain nombre de remarques". La phrase est à mourir de rire quand on connait maintenant l'avis du S.D.I.S. (Service Départemantal d'Incendie et de Secours) qui a tenu sa réunion le 30 mai. Un courrier reçu le 10 juin en Mairie annonce que la salle n'est pas en conformité électrique et au niveau porte coupe-feu.

Revenons au 17 mai où Mr ROUSSEAU, citoyen spectateur, a fait remarquer que les bâtiments publics sont obligatoirement contrôlés tous les ans avec obligation de réaliser les travaux correctifs. Les membres du conseil présents ce soir là n'avaient apparemment pas le même niveau de connaissance du sujet.

Résultat, Mr le Maire a décidé de fermer la salle polyvalente à partir du 17 juin.

Conséquences : Les cours de l'USPI Danse se trouvent arrêtés prématurément même si le club a eu la chance de préparer son spectacle annuel. Les locations de la salle sont également annulées et il serait prévu une tente "barnum" le temps que les correctifs soient faits.

Vous en voulez une autre blague ?

Autre sujet de ce conseil municipal, la réhabilitation thermique de la salle polyvalente. Les dossiers sont en cours et les appels d'offres seraient lancés dès cet été. Il y a évidemment urgence à dépenser encore près de 400000 € en investissement communal pour terminer le mandat. L'hypothèse du calendrier était de fermer la salle juste après la Saint-Michel. Pour connaitre la durée, c'est encore l'intervention d'un citoyen, Mr BAUER, qui a permis d'en savoir un peu plus soit 4 à 6 mois de travaux. Plus besoin de la fermer c'est déjà fait.

On se demande malgré tout pourquoi faire les travaux à cette époque sachant que la période où elle est le plus disponible c'est entre juin et septembre. En tout cas, pour l'USPI Danse pas de salle et aucune proposition de remplacement. Le club verra cela à la rentrée. L'USPI Danse n'en est pas à sa première déconvenue puisque les vestiaires promis par Mr le Maire n'ont toujours pas été réalisés malgré les magnifiques travaux des sanitaires.

Jamais 2 sans 3, une autre blague ?

Vous pourrez lire sur le compte-rendu du conseil municipal, si l'on peut appeler ça un compte-rendu, sur le sujet de la carrière que "l'exploitation est commencée". Mais que vont devenir les terrains après exploitation "La propriété future des terrains est toujours un sujet à caution" ?

Là encore, le conseil municipal, à part un élu qui connait parfaitement le dossier pour l'avoir traité en commission, méconnait complètement la décision préfectorale. Lorsque les conclusions du commissaire enquêteur ont été données, le recul de 300 mètres par rapport aux premières habitations a bien été une victoire grâce aux arguments sur la zone de pompage de notre station d'eau potable. Mais, il a bien été spécifié par le préfet, qu'en fin d'exploitation les terrains reviendraient à la CREA et pas à la commune comme il était prévu au départ du projet. Cherchez ce qu'on appelle "sujet à caution" quand un document préfectorale vous donne la réponse.

Nous pouvons rajouter le devis d'intervention pour la fosse toutes eaux de l'école maternelle qui passe de 24000 € à 8000 € sur les conseils du 3ème spectateur.

Bizarrement, les citoyens spectateurs de cette "comedia dell' arte" connaissent mieux les sujets que les élus. Mais ces élus qui s'agacent de nos compétences, depuis combien de temps sont-ils là.

Pour paraphraser Pierre CORNEILLE : "la valeur N'ATTEINT pas le nombre des années"

 

Publié dans Décisions communales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ROUSSEAU DOMINIQUE 14/06/2013 10:15

J'aimerai préciser que les activités scolaires et peri-scolaires " très nombreuses " dans la commune de Bardouville vont bien sur être arrêter pendant l'année scolaire 2013/2014 soit le Ludisport
et le Nöel 2013 organisé par l'association AFEEB (Parents d'élèves)et n'oublions pas les anciens qui se réunissent tous les jeudi AM pour leur activités. J'aimerai remercié le Conseil Municipale
sur l'intérêt grandissant pour les associations et bien évidemment pour la population de Bardouville.