Nouvelle carrière pour notre maire ... à Bardouville

Publié le par bardouville.evoluons

mairie.jpgNon, ce n'est pas une nouvelle carrière professionnelle car Claude Thomas dit Dumont, notre maire, est à la retraite.

 

L'hypothèse serait que 2 nouvelles carrières pourrait voir le jour à l'entrée nord du village côté Duclair. Une de chaque côté comme ça, pas de jaloux.

 

 

 

 

 

Quels pourraient être les avantages ?

  • De l'emploi ?
  • Des revenus pour la commune ?
  • Une protection contre la construction d'une autoroute ?

Quels pourraient être les inconvénients ?

  • Nuisances sonores par les extracteurs et les engins durant la journée.
  • Dévaluation de nos logements à proximité de ce site.
  • Détérioration du site.
  • Risque de pollution de l'eau, la captage n'étant pas très loin.

granulats.jpgNos remarques :

Il nous semblait que l'équipe qui a été élue, il y a bientôt 3 ans, souhaitait conserver un village agréable à vivre, développer des activités touristiques et refusait le développement à outrance . La modification du PLU (voir l'article) devait apporter un chemin piétonnier (abandonné depuis suite aux réclamations des riverains), améliorer les aménagements d'entrée de village (ah c'était ça ... les carrières !) et créer une grande zone d'activité de loisirs, proche du nouveau gîte.

Après avoir repris notre thème sur la sécurité (nous attendons toujours la fameuse "zone 30" promise par l'équipe en place), il semble que la nouvelle équipe change ces objectifs en cours de mandat. A moins que nous ayons des difficultés financières suite aux dépenses des 2 dernières années.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous au prochain conseil municipal le vendredi 4 mars.

Publié dans Décisions communales

Commenter cet article

Glabeach 04/03/2011 12:29


Bonjour,

Voilà du bel article, incisif, comme je les aimes quoi.
La mairie va-t-elle répondre ? Au fait c'est où qu'il vont nous l'implanter, la future carrière ?


bardouville.evoluons 05/03/2011 22:56



Merci de votre soutien, les détails dans l'article du 5 mars.